Les biscuits vitraux : la pâtisserie magique et décorative de Noël

En ce moment, ne me demandez pas pourquoi, je trouve plein de choses dans la rue (pour ne pas dire dans les poubelles !) et parmi ces objets trouvés il y a eu une jolie série de magazine de recettes, de ceux que je pourrais très facilement achetés : Saveurs et Marmiton. Et le bonus c’est que ces magazines étaient de l’hiver dernier et faisaient leur “Une” autour des recettes de fêtes de fin d’année. C’est donc tout naturellement que le hasard m’a conduit vers cette recette que je ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam mais qui m’a tout de suite semblé de épatant : les biscuits vitraux !

151130 biscuit vitraux Les biscuits vitraux : la pâtisserie magique et décorative de Noël Le principe est assez simple. Voici la recette que j’ai trouvé sur le magazine Marmiton mais également disponible ici sur leur site :

Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 10 minutes

Ingrédients (pour 6 personnes) :
– 100 g de beurre
– 125 g de sucre
– 1 oeuf
– 300 g de farine
– 1 zeste de citron
– 1 cuillère à café de vanille (ou une gousse)
– 120 g de bonbons durs acidulés

Prévoir des emportes pièces aux formes de Noël.
Mélanger le beurre ramolli et le sucre. Ajouter la farine, la vanille, le zeste et l’œuf. Mélanger encore et encore, faire une boule en ajoutant un peu d’eau si besoin.
Laisser reposer 1h au frigo en couvrant la pâte.
Pendant ce temps, réduire les bonbons en poussière à l’aide d’un marteau, couleur par couleur.
Etaler la pâte pour qu’elle fasse environ un 1/2 cm d’épaisseur.
Découper des formes avec des emportes-pièces ou un couteau.
Evider le centre de chaque forme avec un emporte-pièce plus petit et placer chaque biscuit sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Avec une paille faire un trou pour passer le ruban.
Remplir chaque partie évidée de poudre de bonbon, puis enfourner 10 min dans un four préchauffé à 190°C (thermostat 6).
Lorsque vous les sortez du four, laissez-les bien refroidir une dizaine de minutes, le temps que le bonbon durcisse, avant de les déplacer, de les accrocher au sapin ou de les manger!

151130 gateaux vitraux2 Les biscuits vitraux : la pâtisserie magique et décorative de Noël
Pour cette recette, je n’avais pas de citron et cela n’a altéré en rien le goût des sablés et comme à la maison on est fan de la fleur d’oranger on l’a substitué au citron. Je dois aussi dire que je vais me garder la recette des sablés en tête car elle est réellement fondante et facile à travailler.

151130 biscuitsvitraux4 Les biscuits vitraux : la pâtisserie magique et décorative de Noël
J’ai fait plusieurs tentatives : d’un côté j’ai mixé les bonbons (triés par couleurs au préalable soigneusement par ma fille) et de l’autre j’ai laissé le bonbon entier dans la partie évidée. Il s’avère que les bonbons entiers ont tendance à “buller” mais Bérénice a trouvé ça trop chouette, prétextant que cela faisant des boules de Noël au sapin.

151130 biscuits vitraux3 Les biscuits vitraux : la pâtisserie magique et décorative de Noël

Pour conclure, je dirais que ces biscuits ont été un franc succès ! Le mélange bonbon sablé fonctionne plutôt bien à mon grand étonnement et les personnes (ou cobayes hihi) à qui nous avons offert ces biscuits sont tombées sous le charme ! Mission biscuits vitraux réussie !

151130 gateauxvitraux Les biscuits vitraux : la pâtisserie magique et décorative de Noël

Malgré notre gourmandise nous en avons conservé un en guise d’ornement à notre beau sapin. Bérénice m’a chuchoté à l’oreille que “peut être le Père Noël” le croquerait 😉

151203 gateaux vitraux Les biscuits vitraux : la pâtisserie magique et décorative de Noël

 

À lire sur le même sujet

16 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *