Le grand retour des Mako Moulages

Si vous êtes un enfant des années 80, vous vous souvenez certainement des Mako Moulages : ces moules en latex et leur légendaires figurines en plâtres ont laissé en moi un souvenir très fort. Après tout c’était l’une de mes premières créations si on y pense bien ?  Alors quand, dernièrement,  mon regard s’est figé sur un vieux carton de la marque en vide grenier, je n’ai eu plus qu’une obsession : celle de trouver l’occasion de partager cette petite madeleine de Proust avec ma grande de 5 ans. Voeu exaucé puisque deux jours plus tard, je tombais nez à nez devant une édition spéciale Noël ! Mako moulages renaîssait de ses cendres, n’est ce pas une fantastique nouvelle ! Les yeux ronds j’ai immédiatement voulu le tester et je remercie d’ailleurs la marque de m’en avoir donné l’occasion.

151111 6makomoulages Le grand retour des Mako Moulages
C’est le sourire au visage que Bérénice a découvert son premier Mako Moulages. Celui que nous avons réalisé est une édition spéciale dessinée par l’inventeur de Mouk, j’ai nommé Marc Boutavant (qu’on ne présente plus ici , si ?). Gros succès car en plus d’être trop chou ce sapin aura aussi une fonction particulière : il ornera notre centre de table pour les fêtes de fin d’année… bref, ça rigole pas 😉

151111 9makomoulages Le grand retour des Mako Moulages
Comme dans mon souvenir, le kit est composé d’un moule en latex rouge, d’un sachet de platre, de petits croisillons  pour maintenir le moule , d’un pinceau et de peinture. Rien n’est à ajouter si ce n’est l’eau pour faire le platre.

151111 3makomoulages Le grand retour des Mako Moulages
Ajouté à cela, un petit mode d’emploi aide à la préparation de l’atelier ainsi qu’aux différentes étapes de la création.

151111 4makomoulages Le grand retour des Mako Moulages
Allez zou ! on se lance. On a d’abord préparé le mélange eau + platre pour ensuite le verser dans le moule. Il nous a fallu attendre 45 minutes pour qu’il durcir. Bérénice s’impatientait mais nous avons tenu bon. Pour ma part, petit moment de stress au démoulage et en même temps excitation de voir se révéler les motifs du sapin de noël. Ca valait vraiment le coup d’attendre, c’est le moment le plus magique je trouve !

151111 2makomoulages Le grand retour des Mako Moulages

151116 makomoulages8 Le grand retour des Mako Moulages
Aussitôt démoulé, Bérénice s’attaquait à la peinture ! Les petits pots de peintures se déclipsent aisément et sont en quantité suffisantes. J’ai un peu aidé Bérénice pour éviter de déborder sur des zones qui méritaient d’être un peu précises (autour du lapin en fait principalement)

151111 1makomoulages Le grand retour des Mako Moulages

151111 11makomoulages Le grand retour des Mako Moulages
Et voilà ! Alors, il est pas juste trop majestueux notre sapin sans blague ?

151111 makomoulagesbis Le grand retour des Mako Moulages
Au final, c’est un très bon moment mère/fille que nous avons passé ensemble alors si vous aussi vous vous sentez l’âme créative ou nostalgique, eh bien je dirais foncez ! Pour le prochain Mako chez nous, ce sera celui des princesses !

À lire sur le même sujet

19 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *