Et défaire mes valises : mes emplettes berlinoises

Rien de plus désespérant que de devoir défaire ses valises une fois les vacances finies alors pour y mettre une pointe de gaité, rien de mieux aussi que de se délecter devant les petits achats-souvenirs compensateurs, non ? Car, oui comme tout le monde je reviens la tête pleine de choses superbes à vous montrer et à raconter mais comme tout le monde aussi, j’ai un méga rush de 3000 photos à trier. Alors, en attendant de pouvoir vous en montrer plus, j’avais très envie de vous montrer mes petits souvenirs rapportés des 4 coins de cette ville incroyable. Let’s go ?

150503 berlin Et défaire mes valises : mes emplettes berlinoises

Tout d’abord, dans ma valise, il y a de sublimes cartes postales trouvées au Hamburger Bahnhof Museum. Non mais franchement, elles étaient faites pour moi avouez ? Même si elles me collent une petite angoisse de back to the past avec ses intérieurs de dimanche soir endiablées et de ménagères bien au carré, je suis fan de leur petite touche surannée.

150429 achat berlinimg 4155 690x460 Et défaire mes valises : mes emplettes berlinoisesLes photographies sont de Ludwig Windstosser si ça vous intéresse – Je découvre en même temps ces créations et m’aperçois qu’il a déjà plusieurs photographies d’intérieurs vintage et de scènes figées à son actif.

150503 windtosser 690x476 Et défaire mes valises : mes emplettes berlinoises

150503 windtosser2 690x456 Et défaire mes valises : mes emplettes berlinoises

J’ai aussi eu un petit coup de coeur pour Die Kunst Aufraümen d’Ursus Wehrli (Photos en Bazar) ce mini livre de photographie qui met en regard une version ordonnée/pas ordonnée du monde. J’ai pensé que ce serait drôle  de montrer ça à Bérénice (clin d’oeil complice). En fait elle l’a complétement snobé (Aurait-elle compris le message subliminal qu’on lui envoyait ? ). Je vais aussi réfléchir à acheter la suite de la collection réservée aux œuvres d’art mais pour moi cette fois-ci, na !

150429 achat berlinimg 4162 Et défaire mes valises : mes emplettes berlinoises

150429 achat berlinimg 4163 Et défaire mes valises : mes emplettes berlinoises

150429 achat berlinimg 4165 Et défaire mes valises : mes emplettes berlinoises

150429 achat berlinimg 4164 Et défaire mes valises : mes emplettes berlinoisesEt évidemment qui dit retour, dit souvenirs de vacances. Mathilde a donc eu cette petite balle qui n’est pas sans me rappeler les bouteilles sensorielles d’Addfunandmix. Et comme toujours c’est la grande qui y a le plus joué, logique. Je l’ai également trouvé au Hamburger Bahnhof Museum. J’adore la manière qu’elle a de rouler on dirait même qu’elle flotte.

150429 concentreimg 4062 690x460 Et défaire mes valises : mes emplettes berlinoises

150428 concentreimg 4071 690x460 Et défaire mes valises : mes emplettes berlinoises

Toujours pour mes poulettes, j’ai rapporté de mon périple des mignons petits plateaux de la marque Lololand pour le petit déjeuner. J’ai craqué pour leur illustrations rondes et colorées.

150503 plateau berlin dejeuner Et défaire mes valises : mes emplettes berlinoisesEnsuite, j’ai eu le malheur  (ou le bonheur au choix) de faire une halte chez Dm. Pour celles (ou ceux ? mais bon… ne rêvons pas trop..) qui ne connaissent pas, Dm c’est une chaîne allemande de magasins spécialisées dans les cosmétiques low cost qui pratique des tarifs défiant toutes concurrence. J’avais eu l’occasion de tester en France les produits Balea car une amie allemande m’en avait offert à l’occasion de la naissance de Mathilde. Je me suis donc dépêchée d’aller réapprovisionner mon stock. Alverde est la marque bio du distributeur et Balea sa version petits prix. Alors, même si Balea n’est pas une marque biologique elle n’en ai pas moins respectueuse en proposant des produits sans paraben (ni aluminium pour les déodorants) Attention aux parfums cependant un peu trop fruités (limite chimique pour certains produits)…

150429 achat berlinimg 4156 Et défaire mes valises : mes emplettes berlinoisesCôté friandise, je ne sais pas si vous êtes au courant mais je suis un peu une spécialiste du bonbon alors quand j’ai vu les rangées de Haribo dans les rayons de supermarché me tendre leur sachet désœuvré,  je me suis précipitée pour en sauvegarder quelques uns. Mais surtout c’est qu’il existe des variétés en distribution que je ne connaissais même pas #shameonme  Les bonbons Haribo Snecken n’ont pas tenu plus d’une demie journée.

150429 achat berlinimg 4154 Et défaire mes valises : mes emplettes berlinoisesToujours à Berlin, j’ai  fait la découverte d’une marque de thé glacé vraiment très bon : le Charitea. Propriété du thé glacé oblige, il est super rafraîchissant mais à la différence près qu’il n’est pas trop sucré et que l’on ressent réellement le goût du thé. Croyez moi on est loin, très loin du ice tea. J’ai testé une bonne partie de la gamme et ça me manque déjà de ne plus pouvoir me le siroter de bon matin. Le thé vert reste le plus accessible mais le mate et le red (au thé rooibos et fruit de la passion hummmm) ont un petit caractère qui m’a bien plu. Il existe aussi les sodas de la marque Lemonaid avec un soda au maracuja au goût extraordinaire !

150503 charitea Et défaire mes valises : mes emplettes berlinoisesBon et puis pour finir et je sais que ça n’a rien à voir avec le reste mais je ne pouvais cacher mon enthousiasme face à ma dernière lecture. Un roman que j’ai lu d’une traite le temps du vol Berlin> Paris et qui me réconcilie avec la lecture car ces derniers temps je l’avais un peu délaissé au profit d’autres activités. Je retourne donc à mes premières amours avec “Le faire ou mourir” de Claire Lise Marguier. Je ne m’attendais pas du tout à un roman aussi puissant et une progression psychologique des personnages aussi intéressante et bouleversante. C’est un livre sublime et effrayant à la fois qui m’a pas mal fait cogiter. J’ai eu un véritable coup de coeur mais je ne le conseillerais pas aux âmes sensibles. Je l’ai lu sans lire le résumé ; juste parce que le titre m’intriguait et que les critiques étaient dithyrambiques. Je ne regrette pas.

Et pour les petites curieuse ma robe a aussi été acheté à Berlin à Osterberger mais la marque est londonienne (le fin du fin : shopper a Berlin des robes made in uk)… La marque shikha london est top même si je pense que la qualité est très discutable les lignes sont par contre trop belles.

150503 lefaireoumourir Et défaire mes valises : mes emplettes berlinoisesVoilà je m’arrête là et reviens très vite vous parler de nos aventures berlinoises promis 🙂

12 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *